La couche d'ozone

 

Bienvenue !

Le Réchauffement climatique est la 1ére préoccupation environnementale des Français. Neuf Français sur dix déclarent se sentir concernés par l'environnement. Cette tendance s'affirme aujourd'hui par le fait que, pour la première fois, les préoccupations sur la pollution de l'air (48%) et de l'eau (49%) sont détrônées par les conséquences du changement climatique (58%) .

Il s'agit là d'un fait exceptionnel qui démontre un intérêt croissant pour les phénomènes liés à l'effet de serre. Selon de récentes enquêtes menées par l'ADEME, la perception globale de l' effet de serre " montre que même si celui-ci est une réalité scientifique pour 60% des personnes interrogées, des flous importants persistent tant en ce qui concerne ses causes que ses conséquences.

Nous pouvons, chacun à notre niveau, influer de façon conséquente sur les émissions de CO2, à travers notre comportement et l'adoption de quelques gestes simples, en attendant de voir les Etats s'accorder enfin sur les moyens plus globaux à mettre en oeuvre.

La couche d'ozone

L’ozone est un corps gazeux qui provient d’une molécule composée de trois atomes d’oxygène. La couche d’ozone, encore appelée ozonosphère est une forte concentration d’ozone dans la stratosphère. A cette altitude, la couche d’ozone filtre les rayons ultraviolets du soleil, très nocifs pour les organismes vivants. Ainsi, l’ozone joue un rôle protecteur. Malheureusement, les gaz à effets de serre détruisent considérablement cette couche protectrice, exposant ainsi la vie sur terre à une menace imminente.

Ce sont les physiciens français Henri Buisson et Charles Fabry qui l’ont découvert en 1913, et Sydney Chapman qui a découvert son mécanisme de formation au cours de l’année 1930.  Sa formation se fait à partir de dioxygène et elle est activée avec le rayonnement solaire. Celui-ci casse littéralement les molécules et libère les atomes, formant ensuite une nouvelle molécule, l’ozone. Il s’agit donc d’une réaction purement chimique, la seule à produire de l’ozone dans la stratosphère.